GRIMME France
Actualités

GRIMME

GRIMME

50 ANS DE TECHNIQUE AUTOMOTEUR

L'idée de développer des arracheuses automotrices est apparue chez GRIMME en 1969.

L'idée de développer des arracheuses automotrices est apparue chez GRIMME en 1969. Franz Grimme senior, père du proprétaire actuel Franz Grimme, a alors combiné un tracteur Deutz avec une arracheuse de pommes de terre 1 rang de la série standard Europa. Les roues arrières du tracteur ont été démontées et remontées sur l'essieu modifié de l'arracheuse. L'entraînement se faisait via un entraînement par chaînes. Ainsi, le premier prototype fut déjà une arracheuse automotrice très maniable et respectueuse du sol. Ce prototype a de suite été présenté cette même année lors de l'exposition DLG et en Angleterre. Lors du retour, la machine a pris un bain et cela dans tous les sens du terme. En effet, durant du transport, la machine est tombée dans le bassin du port dû à une mauvaise fixation de celle-ci à la grue. Elle s'y trouve encore aujourd'hui. Un second prototype a ensuite été combiné avec un tracteur Massey Ferguson.

A cause de son succès encourageant, une nouvelle automotrice vit le jour. La première arracheuse de pommes de terre 2 rangs développée par GRIMME de la série DS a été introduite sur le marché. La DS 100 avait une trémie de 3.5 tonnes et un moteur Deutz de 100 CV. La version avec chargement DS 80 avait un moteur de 80 CV. Jusqu'en 1985, plus de 250 machines ont été construites. Pour les 150 ans de la marque en 2011, le personnel offrit à Franz Grimme une DS 100 totalement rénovée, qui se trouve aujourd'hui sur le site de production à Damme.

La 3e génération suivit en 1988 avec l'arracheuse 2 rangs DLS 1700 avec élévateur de déchargement. Celle-ci fut construite jusqu'en 1994. Il n'y eu pas de successeur immédiat à la DLS 1700 car au milieu des années 90, la question de la technique d'arrachage automotrice se posa.

En 1997 apparut sur le marché l'arracheuse tirée à trémie 2 rangs SE 150-60 avec tapis multifonction breveté. L'intérêt des clients s'éveilla de suite pour une version automotrice.

Dès 1998 naquit la SF 150-60, un prototype d'une puissance de 280 CV, basé sur cette technique de la SE. Un an plus tard apparut l'arracheuse-chargeuse SF 3000 4 rangs, d'une puissance de 326 CV, et qui grâce à une cabine coulissante permettait une vue d'ensemble sur le bâti d'arrachage et l'arrachage non encore égalée à ce jour. La technique d'arrachage était basée sur la version tirée de la GV 3000, 4 rangs encore construite aujourd'hui.

En 2001, GRIMME présenta la version 2 rangs SF 1700 DLS et SF 1700 GBS, qui ont été construites jusqu'en 2008, et même en 2009.

En 2001, GRIMME franchit une étape majeure dans la technique des arracheuses automotrices de pommes de terre. La TECTRON 415 d'une puissance de 490 CV, avec une grande trémie de 15 tonnes et un essieu à chenilles préservant le sol présentait un système d'arrachage précédant le passage des roues. Cette révolution de la technique d'arrachage obtint immédiatement la médaille d'Or DLG et la mention de "Machine de l'année 2002". La TECTRON 410 avec une trémie de 10 tonnes fût développée en 2009 pour proposer une encore plus grande performance de tamisage.

En 2003, GRIMME entra dans la technique d'arrachage des betteraves. La société a pu établir un tout nouveau concept sur le marché avec l'arracheuse de betteraves 6 rangs MAXTRON 620 avec une trémie de 20 tonnes. L'arrachage avant le passage des roues, le tamisage sur toute la surface, l'essieu à chenilles et une maniabilité inégalée sont jusqu'à aujourd'hui des caractéristiques de ce concept de machine. La technique betteravière a été développée en 2009 avec la série des REXOR à 6, 8 et 9 rangs.

EN 2007 commenca l'histoire à succès de la série VARITRON avec une machine standard 2 rangs. 3 Versions ont de suite été développées pour répondre aux différentes demandes et sont toujours disponibles aujourd'hui. Le client peut choisir entre une version de déchargement sans trémie, une trémie intermédiaire de 2 tonnes ou une trémie de déchargement de 7 tonnes. Ce qui est unique jusqu'à aujourd'hui est la grande possibilité de combinaisons des différents séparateurs qui font de la VARITRON un équipement aux multiples talents dans toutes les conditions. La version 4 rangs avec une trémie de 7 tonnes a été présentée lors de l'Agritechnica 2011. Jusqu'à aujourd'hui, le client peut choisir entre des essieux à chenilles très respectueux du sol ou des roues de grand volume. La 2e génération des séries VARITRON et REXOR est disponible dans la version Platinum.

En 2017, l'entreprise familiale présenta le nouveau vaisseau amiral dans la technique de pomme de terre, la VENTOR 4150, 4 rangs, avec une grande trémie de 15 tonnes. La médaille d'Argent DLG a été décernée à la machine de l'année 2018 pour le nouveau concept d'arrachage. Pour la première fois, il a été possible d'intégrer dans une machine 4 rangs le principe d'arrachage, leader sur le marché, de la version SE 2 rangs. De plus, une préservation unique du sol est intégrée à un véhicule sur roues grâce à la marche en crabe.

Depuis 50 ans, GRIMME développe et produit des arracheuses automotrices et a façonné la technique des automotrices avec de nombreuses étapes décisives et le fera encore. Ces grandes machines sont construites dans l'usine d'automotrices construite en 2011 et située dans le Niedersachsenpark près de l'autoroute A1 entre Brème et Osnabrück. Plus de 100 collaborateurs très qualifiés s'assurent que, malgré le nombre important de versions et leur complexité, chaque pièce est bien montée à sa place. Avec la reprise du constructeur danois ASA-LIFT en 2013, se sont ajoutées au programme de construction de GRIMME des arracheuses automotrices d'oignons, carottes, ciboulette, betteraves rouges, poireaux, etc.

 

Nouveauté dans le groupe GRIMME

Que ce soit pour les machines innovantes et les solutions digitales - Vous trouverez ici les informations mises à jour concernant nos nouveautés.

Afficher toutes les nouveautés

Calendrier

Autres rendez-vous